]
Les quotidiens du 22 Feb 2018
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Reportages Entreprendre Paris Petit Palais. Andry Rajoelina a réussi son pari pour son IEM

Paris Petit Palais. Andry Rajoelina a réussi son pari pour son IEM

C‘est un public varié et très orienté qui a assisté au lancement de l’IEM (Initiative Emergence Madagascar) initiée par Andry Rajoelina, ancien président de la Transition de Madagascar.



Comme il s’agissait d’un lancement à volets multiples, ce n’est pas le nombre de personnes dans cette salle du Petit Palais -sis dans le 8è arrondissement parisien-, qui comptait mais plutôt la qualité des personnalités présentes et celle des divers orateurs de cette soirée du 26 janvier 2018.


S’il fallait faire un résumé, c’est simple: Andry Rajoelina a réussi son pari d’avoir pu présenter une plateforme composée de personnalités provenant de divers horizons et domaines: politique, économique, analyste financier, leader charismatique…

 

Tous amis de Madagascar et qui ont ferme intention de supporter Andry Rajoelina dans son entreprise de remettre à plat une nation qui, en un peu plus d’un demi-siècle, est devenu le 5è pays le plus pauvre du monde.


Ainsi, la soirée débuta par un film montrant de Madagascar une vision paradisiaque puis, abruptement, dégageant les réalités de la dégringolade sociale, économique, infrastructurelle et politiques sur cinq décennies. Une dizaine de minutes après, Andry Rajoelina fait son entrée et on le voit aussi, à l’écran dans un film le montrant longeant un lac splendide. Il parle dans un micro et sa voix-off dans le film fait écho à ce qu’il dit. C’est une esquisse d’un parcours de quatre ans de voyages à la recherche de cette IEM. Jusqu’à ce qu’il rejoigne un pupitre où il se tient debout pour narrer son passage à la mairie d’Antananarivo (élu à 63,27%) mais surtout les quatre années de période de transition qu’il a présidé sans aucun financement extérieur.


Et, grâce à sa faculté d’être toujours à l’écoute et au soin des autres, il a pu réaliser plusieurs travaux qui demeurent toujours de nos jours et son utile à la population: Coliseum d’Antsonjombe, stade Maki d’Andohatapenaka, hôpitaux dans plusieurs régions de l’île… pour ne citer que cela ici. Il a tenu à prouver que tout est possible lorsqu’on est vraiment patriote et qu’on a la volonté d’aller de l’avant non pas pour soi mais pour l’ensemble du peuple malgache.


Parmi les personnalités qui ont pris la parole, c’est le passage de David Douillet, l'un des judokas français les plus titrés de l'histoire, devenu homme politique, qui a attiré l’attention. Littéralement tombé en admiration face au charisme d’Andry Rajoelina, ce quintuple champion du monde de judo a révélé son bonheur d’être Français, d’aimer et de défendre un pays qui ne s’est pas fait tout seul, et sa ferveur pour le Général de Gaulle qui a été l’aile protectrice de la France à son époque. Pour David Douillet, Andry Rajoelina est un patriote qui a un cœur pour Madagascar et une personnalité capable d’insuffler la volonté de faire quelque chose. « Un Président, c’est, avant tout, avoir trois qualités à la fois qui sont le charisme, la générosité et la fierté qui constituent des valeurs fondamentales ».


Il n’y a pas eu de série de questions-réponses car les autres interventions étaient surtout à caractère très technique de la part de personnalités telles que: Lamothe Laurent, ancien Premier ministre d’Haïti; Mme Lahrichi Hindi Benjelloun, P-Dg du groupe marocain Mersal Pesca; Zafar Jalil, directeur du groupe General Electric; Naina Andriantsitohaina, PCA de la BMOI et Président du groupe familial; Hadrien Fromentel Clément, Président de France Territoire Solaire; Mancel Jean-François, membre honoraire du Parlement français…

La réussite de toute entreprise repose sur trois étapes incontournables: réflexion, décision, action. Andry Rajoelina a mis quatre ans à réfléchir sur cette IEM avant de procéder à son lancement avec des partenaires sérieux, compétents et décidés chacun dans leur domaine. Mais avant de prendre toute décision menant vers l’action, le temps de réflexion sera prolongé à travers la mise sur pieds de groupes de travail qui se pencheront sur différents sujets dont les plus urgents à traiter, résorber ou résoudre.


Rappelons que cette soirée de lancement du 26 janvier 2018 sera diffusée sur Viva Tv Madagascar, le dimanche 28 janvier à 20h. Les téléspectateurs verront alors comment Mme Lahrichi Hindi Benjelloun la pêche au Maroc s’est développée grâce à une planification concertée. Ou encore pourquoi équiper tout Madagascar de l’énergie solaire avec des modèles économiques est possible en une année… Bref, dans l’IEM, réalisme et pragmatisme vont de pair. Car vision ne signifie pas rêverie.


Jeannot Ramambazafy – 27 janvier 2018

Mis à jour ( Dimanche, 28 Janvier 2018 07:31 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

Toliara. Insécurité: Ankililoaka II dit «non» au «Dinabe»

 

« Pedy » Razafindratsira. Une référence de la botanique malgache s’est effacée !

 

France. Houcine Arfa a porté plainte contre la ministre malgache de la Justice

 

La Réunion. Héritage du théâtre en partage avec la Cie malgache Landyvolafotsy

 

Madagascar-Chine. Actions d’un Rakotovoavy Frédéric déterminé

 

Andry Rajoelina: «Adidy ny mitondra sy manolotra vahaolana ho an’i Madagasikara»

 

Madagascar. HP informatique: Blog Nexthope certifié pour la 2è fois consécutive

 

Hery Rajaonarimampianina. 2018 à 2030 : forcing illusoire pour deux autres mandats

...

 

Ambaranjana INSPNMAD. Rentrée universitaire 2018