]
Les quotidiens du 18 Oct 2017
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Accueil A la une Pont Vohiposa RN7. Inconnu au conseil des ministres. Merci à L’UE!

Pont Vohiposa RN7. Inconnu au conseil des ministres. Merci à L’UE!

A droite des photos du pont vohiposa, PK 324, RN7, l'Ambassadeur de l'UE à Madagascar, Antonio Sanchez-Benedito

Décidément, les dirigeants malgaches actuels démontrent encore plus leur incompétence en ce qui concerne la vie même de la Nation. Tant est si bien que Madagascar Tribune a titré l’effondrement du Pont Vohiposa comme suit: «Pont Vohiposa. Chaos sur le RN7, le salut vient de l’Union européenne».


La RN7 reliant Antananarivo à Toliara, a été coupée depuis le dimanche 17 septembre 2017, au PK 324 où était suspendu un pont Bailey, à proximité de Vohiposa (Camp Robin). Au passage d'un semi-remorque trop lourd, l'ouvrage métallique s’est effondré. A ce moment, le ministère des Transports -dirigé actuellement par le jeune Ralava Beboarimisa qui n'avait pas fait grand' chose en tant que ministre de l'Environnement- a présenté ses excuses aux usagers de la route en déclarant: «il va falloir déjà enlever le camion avant d’envisager la réfection du pont». Avec ce genre de discours, la RN7 aurait été coupée pour un semestre...

Mais heureusement que des «Vazaha» pramatiques travaillent dans la Grande île... Habituée à la lenteur du régime actuel dans ses décisions et ses actions, l’UE à Madagascar a pris les devants joignant le geste à la parole.

L'UE se mobilise pour rétablir rapidement la circulation sur la RN7


Suite à l'effondrement du pont métallique au PK 324 de la RN7 (Pont Vohiposa), l'Union européenne a mobilisé des fonds pour la mise en place d'une déviation d'urgence. Ceci afin de rétablir la circulation dans le plus bref délai (mobilisation de l'entreprise dans un délai maximal de 24 heures).

A titre indicatif, l'UE dispose d'un fonds spécial dénommé «Travaux de réparation des infrastructures suite aux dégâts climatiques» pour des interventions d'urgence. Ce fonds a été déjà utilisé pour réparer en urgence des dégâts climatiques sur certains réseaux routiers, ferroviaire (FCE) de Madagascar.

Dans ce contexte, l'Ambassadeur de l'UE à Madagascar, Antonio Sanchez-Benedito, souligne que l'UE est aux côtés de la population pour trouver des solutions afin de rétablir rapidement la circulation des biens et des personnes. L'UE reste à la disposition du gouvernement malagasy pour améliorer le contrôle de la charge.

La dernière phrase de l’article de Madagascar Tribune est celle-ci: « Quid des actions de l’Etat ?».

Ci-après le communiqué intégral du conseil des ministres de ce 19 septembre 2017. Comme le titre de ce dossier l’indique: Pont Vohiposa RN7. Inconnu au conseil des ministres. Mais alors, nous avons donc à faire à des IDJF (Inspecteurs des Travaux Jamais Finis) ignorant l’empathie? Quatre ans que ce cirque dure… Oui, le ridicule ne tue plus jamais de nos jours.

Dossier de Jeannot Ramambazafy – 19 septembre 2017

Mis à jour ( Mardi, 19 Septembre 2017 18:54 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Madagascar. Le médicament Hvm est périmé mais Hery vaovao insiste à en devenir sophiste

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

Eckehart Olszowski, Directeur du Goethe-Zentrum/CGM. Son faire-part de décès

 

Eckehart Olszowski und Der achte Kontinent

 

Non développement. Qui sont ceux qui foutent la merde en Afrique?

 

Madagascar Economie. 6ème réunion de l’APE avec l’UE

 

Amnesty International. Libérez l’écologiste Raleva incarcéré à Mananjary!

 

Madagascar Presse. Jesy Rabelaolao nous initie au journalisme pratique

 

Fernand Cello. Misaotra ny rehetra tsy an-kanavaka ity mpanao gazety nofonjaina ity

 

Jeannot Ramambazafy: Compte Twitter